Diagnostic général en fiscalité
· Pour bien des québécois, la plus grande dépense est l’impôt. Avec des taux marginaux atteignant les 50%, diminuer la facture fiscale est, de toute évidence, un objectif judicieux. Bien qu’il ne soit ni comptable professionnel agréé, ni fiscaliste, votre conseiller ou planificateur financier pourrait vous recommander certaines stratégies avantageuses. Par exemple, il saura vous orienter dans les stratégies de décaissement en début de retraite. Doit-on commencer par retirer le REER ou le CELI? Doit-on retirer la rente de la RRQ maintenant ou plus tard?Pour toutes les questions qui sortent de son champ d’expertise, votre conseiller pourra vous référer à un professionnel.

Bilan successoral et impôts au décès
· Si plusieurs actifs comme la résidence familiale ou les CELI ne sont pas imposables au décès, d’autres sont assujettis à l’impôt comme par exemple un immeuble à revenu ou le REER, à moins qu’il soit « roulé » au conjoint. Pour y voir clair, le conseiller pourra vous suggérer de dresser votre bilan mais en ajouter une colonne qui évalue, approximativement bien sûr, l’impôt au décès. Pour certains, la différence peut être considérable et ne pas correspondre à vos souhaits concernant vos héritiers. Heureusement, il existe des stratégies pour protéger le patrimoine familial, lesquelles pourront être discutées avec votre conseiller ou planificateur financier.